Search in:

LE CERVEAU ET SES COMPOSANTS


Le cerveau est un bel organe dont nous ne connaissons pas encore toutes les subtilités. Il appartient au système nerveux central, et constitue le centre de notre fonctionnement physiologique, neurologique, végétatif, émotionnel, cognitif, moteur, nous permettant d’interagir avec notre environnement et de nous y adapter.

Notre cerveau se compose de façon très complexe de plusieurs parties interconnectées.

Comparable à un chef d’orchestre, il bat la mesure et guide le reste de nos différents systèmes qui constituent notre corps. Situé dans notre boîte crânienne, protégé par différentes couches cellulaires empêchant un contact direct avec la paroi osseuse, il se compose de 4 régions corticales principales (d’avant en arrière et de haut en bas) :

Frontale externe située à l’avant et représentant les 2/3 de la surface corticale totale et interne 

Région corticale frontale

Pariétale,

Région corticale pariétale

Temporale et

Région corticale temporale

occipitale.

Il est relié à l’arrière au cervelet et plus bas au tronc cérébral (siège des noyaux des nerfs crâniens et des corps cellulaire des motoneurones).

Lobes cérébraux + Cervelet + Tronc cérébral

Dans sa partie interne, on distingue le système limbique (constitué de plusieurs structures et noyaux), le lobe de l’Insula, et des noyaux sous-corticaux.

Vue interne de l'Insula

On parle de régions corticales (pour la face externe formée de plis appelés sillons) et de régions sous-corticales (pour les structures internes, situées plus bas).

 Toutes ces régions sont reliées les unes aux autres par des faisceaux longitudinaux de substance blanche (fibres nerveuses myélinisées),

Faisceaux longitudinaux traversant le cerveau et reliant ses différentes parties

et constituent un ensemble de réseaux permettant la transmission d’informations sensorielles, sensitives, motrices, perceptives et émotionnelles.

Coupe cérébrale transversale du corps calleux et de la substance blanche

Les informations sont traitées en termes de signaux électriques et/ou chimiques véhiculées via nos cellules nerveuses (neurones, voie de sortie du système nerveux central).

Schéma illustrant la communication de neurotransmetteurs inter-synaptique

Composé de 2 hémisphères  (droit et gauchechacun divisé en 4 régions (frontale, pariétale, temporale et occipitale), le bon fonctionnement de notre cerveau dépend aussi de l’intégrité de ces hémisphères dont chacun est spécialisé dans le traitement de certaines activités cognitives. Ils sont reliés par le corps calleux (une commissure transversale constituée de faisceaux d’axones interconnectant les 2 hémisphères).

Comme un instrument à vent qui ne peut fonctionner sans air, notre cerveau ne peut fonctionner sans oxygène et sans glucose, véhiculé via des artères cérébralesqui prennent leur origine au cœur (artères carotides, artères vertébrales), longent le cou et remontent au cerveau pour se subdiviser dans le cerveau et autour en artère cérébrale moyenne, artère cérébrale antérieure, artère basilaire, artère cérébrale postérieure.

L’harmonie et la synchronisation de toutes ces structures cérébrales reliées les unes aux autres formant des réseaux complexes communiquant les uns avec les autres assurent une partition sans cesse réajustée au fur et à mesure qu’elle est jouée, et ce dans un seul objectif : s’adapter au monde dans lequel nous vivons.

Si une de ses régions corticales ou sous-corticales, ou si un de ses faisceaux est lésé, alors tel un instrument qui manquerait à une symphonie, l’équilibre mélodique est rompu.

Auteur: Baya Sebiane

Date de création: 15 Août 2013

copyrightfrance-logo17